"Partout communiquent, se conjuguent, se heurtent ou s'allient la force et la douceur.
Le berceau de la vie est une force de la nature,la mer.
La rencontre avec l'eau quand arrive la lumière,
Si la vie nait aussi de l'osmose entre la force de l'homme et la douceur de la femme,
des âmes cèdent à la guerre ou s'exposent dureté et insensibilité.
Mais la dureté n'est elle pas le masque du faible.
La force n'est elle pas née de la résistance?
Les rubans ne peuvent ils pas recourber le fer, resserer les liens d'un corset, ou danser au gré du vent?
Ne puise-t-on pas ses forces dans la tendresse au sein d'une mère,
dans la rythmique de son coeur,
N'est il pas apaisant de compter quelque fois les vagues quand elles caressent le sable.
Quand inlassablement elles partent mais reviennent enlacer les écueuils.
Que dire du petit ruisseau que entraine la roue du moulin?
La force ne réside-t-elle pas dans la constance.
Que dire de la fragilité de ces germes piétinés qui transpersent par endroit les trottoirs parisien,
de leur perséverance à briser leur coquille de bitume. Ces tiges douces et résistantes qui nuits après nuits, pourraient bien devenir de grands chênes?
La force n'est-ce pas aussi celle du perce neige ?
D'ou vient la force des cygnes migrateurs qui chaque année franchissent deux fois la chaine himalayenne.
La force ne réside-t-elle pas dans le renouvellement constant deleur silencieuses performances?

Pour Leonard de Vinci "le plus petit des félins est plus grand que le plus grand des hommes"
Mes chats me voient dans le noir; non, ils me regardent.
Ces dieux du désert sautent plus haut que nous, courrent plus vite que nous, pourvus de griffes et de crocs ils me fascinent par leur douceur,
leur tendresse, leur patience, leur sérénité contagieuse.
Je veux bien croire qu'on peut être dur et fragile à la fois,comme le fer, les femmes, les mères, les rubans,les félins,la lumière et la mer.
Mais au dessus de tout, je reste émue de voir qu'on peut être doux et fort à la fois, comme le fer,les mères, les rubans,les félins,la lumière et la mer.
Que cette alliance est le message mis en scène dans ma peinture,
le secret de mon équilibre,
ma clef de sol,
vous le faire partager est un rêve de voir s'étendre l'harmonie.
Si certains confondent toujours sensibilité et fragilité, force et dureté,
puis-je seulement leur avoir parlé des sources ou je puise mes forces et les inviter à s'y abreuver."

anouchka-artiste peintre galerie-creation.com/anouchka e-mail : anouchka-artiste-peintre@hotmail.fr